Un archétype universel en vedette dans le mythe de la Reine de Saba (Sheba)est celui  de la grande mère, ou le fondateur d’un peuple. De nombreuses cultures ont une puissante déesse féminine comme la grande mère. Cette grande mère a souvent une égalité pour un compagnon, n’a de Sheba, ou est encore dominante. Le mythe de la création du Shintoïsme japonaisdispose d’Izanagi et Izanami, qui étaient frère et soeur, comme Osiris et Isis, de l’Égypte. Les déités grecques Gaia, la terre mère et Ouranos, le Dieu du ciel,ont été tellement épris de l’autre que leurs ébats continue pris au piège de leurs enfants dans le ventrede s de Gaia. C’était également vrai pour le couple primal Maori, Papa et Rodrigues. Plutôt que de tuer leurs parents, bébé dieux et déesses, pris au piège dans le ventre de s de Papa finalement forcé leur appart. Ouranos Farcy pire. Gaia fait une faucille pourson autre fils, Kronos, qui a castré son père et libéréde ses frères et soeurs

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s