ENTRE ….    LA PLUME ET LE PAPIER

Complément indispensable à la plume, le papier à lettres est le témoin d’un style, d’une époque, d’un milieu et d’une mode. L’examen des catalogues de vente par correspondance permet de constater qu’il existait des types de papier conçus pour diverses circonstances. Dans les catalogues des années 1890 (Sears, Roebuck – 1897; Eaton – automne-hiver 1888-1889), l’unité de mesure du papier à lettres est une quire, c’est-à-dire, une « main de papier », mesure qui servait à déterminer le poids du paquet de feuilles. Le format du papier à lettres mis à la disposition des épistoliers est sensiblement toujours le même : 13 cm sur 18 – 5 pouces sur 7. Un seul côté de la feuille ne devait être utilisé et l’expéditeur devait ensuite la plier en deux dans le sens de la hauteur. Toutefois, malgré les préceptes mis de l’avant dans les manuels sur l’art d’écrire, petits volumes destinés à guider l’épistolier dans le choix de mots justes et à le conseiller dans la présentation de sa lettre, celui-ci découpera la feuille ou écrira au recto et au verso pour ménager le papier. 

Parmi les convenances épistolaires que les auteurs de manuels sur l’art d’écrire jugent importantes, le choix de la couleur du papier à lettres demeure essentiel : on ne devrait écrire que sur du papier de couleur crème. Et même si le papier coloré est le signe d’un manque de distinction, on s’en servira abondamment dans la correspondance personnelle. Aussi n’est-il pas étonnant d’en trouver dans de nombreux catalogues. En 1927, Eaton annonce le choix d’une nouvelle couleur, « tangerine », déclassant les couleurs déjà plus traditionnelles que sont le rose, le bleu et le gris, offertes dans les catalogues des années 1901-1902.

La variété d’instruments d’écriture présents dans les catalogues est révélatrice de la panoplie d’objets nécessaires à la correspondance. Les livraisons hiver 1925 et printemps-été 1927 du catalogue de Eaton en proposent un grand choix. Toutes les catégories d’instruments y sont représentées : porte-plume, stylo plumes, crayons, coupe-papier, bouteilles d’encre et encriers. On y offre aussi plusieurs stylo plumes et crayons faits de matériaux luxueux : or, argent ou nacre. 

On constate que, à partir des années 1920, certains catalogues, tels celui de Eaton, édition 1923-1924, visent une clientèle féminine par la promotion d’instruments liés à l’écriture : « Waterman’s Pens for Women », « Waterman’s Women’s Chatelaine Style Pen », un modèle de stylo plume, muni d’un anneau, qui pouvait être attaché à un sautoir, « Women’s Eversharp Pencils ». Les porte-mine de marque Eversharp et autres sont très nombreux ; les modèles pour hommes ont une agrafe ; ceux pour femmes, un anneau. C’est la première fois que l’utilisation de l’anneau est clairement associée aux femmes ; auparavant, on laissait entendre qu’elle permettait aussi de suspendre le crayon à une chaîne de montre. 

Au cours des années, on dénote un changement dans le type d’instruments d’écriture proposés dans les catalogues. Avec l’arrivée du stylo plume, le cérémonial de l’écriture, qui nécessitait patience et habilité, est réduit à une pratique courante, aisée et sans risque. La trousse d’accessoires nécessaires à l’écriture (encrier, essuie-plume, porte-plume) disparaît donc. La Première Guerre mondiale marque un tournant dans le marché du stylo plume, qui se perfectionne. Le courrier échangé entre les soldats et leur famille augmente considérablement. Aussi le catalogue Eaton, en 1918, annonce-t-il « The Soldier’s Pen », un stylo plume à réservoir Ideal Safety Pen, de Waterman, expressément conçu pour éviter les dégâts d’encre.

Après 1918 s’ouvre un gigantesque marché. Apparaissent alors les premiers stylos en plastique coloré, ce qui n’exclut toutefois pas les habillages d’or et d’argent. Les stylos plumes demeureront extrêmement populaires jusqu’à l’arrivée du stylo bille, dans les années 1940.
Texte de Bianca Gendreau

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s