L’Epée, le Chevalier et le Dragon

BODY SPIRIT ZEN GEOARMONIE

Publié le 18 avril 2013 par Le Passeur

Leonora CarringtonPar le Passeur.

Parce qu’à présent le silence m’appelle, que je ne peux plus poursuivre au-delà sans entendre cet appel, sauf si j’en sens la nécessité, il est possible que ceci soit le dernier article que j’écrive avant quelques temps. Il s’adresse à ceux qui n’ont pas encore tout à fait oublié ce qu’est le cheminement de leurs nombreuses vies, qui n’ont pas encore tout à fait oublié qu’ils sont des Chevaliers et pour qui il faut encore une dernière fois sonner les cloches en bas, dans la vallée.

Le chemin fût long et difficile et nous avons souvent mis genou à terre. L’Epée fût souvent aussi notre bâton. Comprenez ce qu’est l’Epée. Combien de fois les yeux mi-clos de fatigue, ce fût son éclat qui nous donna la force de nous relever une fois encore. Comprenez pourquoi. Selon la force de la…

Voir l’article original 1 429 mots de plus

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s